Vous aimez ce projet ?
Un don, même tout petit, ça fait toujours plaisir et ça motive !
Sinon cliquez ci-dessous, merci d'avance !

Montant: 

Nous avons 6 invités en ligne

Cinquième étape

Envoyer Imprimer
Index de l'article
Cinquième étape
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5
Toutes les pages

Le boîtier en cours de fabriquation  

Certainement la partie qui m'a demandé le plus de patience... Même si je n'ai pas des masses aimé faire ça, je me suis appliqué, et je dois dire que le résultat me plait assez. Cette partie n'est pas encore finie, désolé.

Ici, vous allez apprendre comment je m'y suis pris pour construire la coque de la console. Le but de cette étape n'est pas de vous exposer une méthode détaillée, mais plus de vous donner des idées. J'ai utilisé des matériaux de récupération, et beaucoup bricolé...

Ma première idée fut de sculpter la forme de mon boîtier avec de la terre glaise, puis de la mouler. Cette solution, qui avait le mérite de me donner la possibilité d'imaginer les formes les plus intéressantes, fut trop compliquée pour moi à mettre en oeuvre. La scultpture n'étant pas trop mon truc, j'ai vite cherché un autre moyen.
J'avais là, en face de moi, les trois consoles NES ouvertes, que j'ai utilisé dans mon projet, et je me suis demandé si je ne pouvais pas m'en servir... Après m'être résolu de ne pas faire trop de courbes dans les contours, j'ai finalement trouvé cette solution bien meilleure que la première, car cela donnerait le côté "oldies" souhaité à ma console portable, d'une part grâce à la texture du boîtier original, et d'autre part en lui donnant le même format rectangulaire que la manette NES.

Première partie : La découpe du boitier.

La partie supérieure du boîtier de la console NES tremblant de peurVoici un des deux boîtiers de console NES utilisé pour faire ma coque. Le procédé est des plus simple : Je trace au crayon de papier les contours des pièces que je veux.

Une fois le contour de la pièce tracé, je la découpe au fer à souder, puis je le lime les bords, comme le montre la photo ci-contre :

Les cotés sont limés à 45° pour mieux coller les pièces entre elles par la suite.

La tranche du bas, extraite, découpée et recollée

Ce qu'il reste du pauvre boîtier original...

Voici l'état du pauvre boitier une fois toutes les pièces enlevées...
J'ai utilisé celui-ci pour découper les tranches de ma console portable, et l'autre boitier pour la face avant.